Nouveau massacre en Birmanie : Les boudhistes extrémistes se lâchent sur la communauté musulmane

D’après Hamzatou à 19h52 le 27 Août 2013

Une nouvelle vague de violence à l’encontre des musulmans Birmans aurait frappé le nord-ouest de la Birmanie ces derniers jours.

En effet plusieurs commerces et maisons ont été brûlés par des bouddhistes qui non plus rien de pacifiste. Ils auraient été près d’un millier à avoir assouvi leur haine du musulman sur ce qu’ils appellent « les non-légitimes ».

Toutes ces violences ont commencé après l’arrestation d’un musulman pour viol sur une femme de 25 ans et le refus de la police de leur livrer le coupable afin de se faire justice eux-même. Donc dans une grande frustration les bouddhistes se sont mis à brûler une quarantaine de maisons et neuf commerces de la communauté musulmane.

Les agressions envers cette minorité sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes et cela sous consentement du gouvernement birman, de plus dans cette affaire des témoignages et des associations ont dénoncé l’implication des forces de l’ordre et de l’armée dans ce massacre.

La communauté est maintenant en fuite dans divers pays voisins tels que la Thaïlande ou la Malaisie et le nombre de réfugiés augmentent de jour en jour, malheureusement ce n’est pas pour des jours meilleurs puisque les persécutions les suivent jusque dans ces différents pays. Comme toujours depuis le début du conflit les autorités internationales ne bougent pas le petit doigt rendant ces actes insupportables et leur silence inacceptable. 

Source : Ajib