Palestine : Une réplique du mur de la honte en plein centre de Londres

D’après Larédac’ à 16h22 le 05 Janvier 2014

Une réplique du mur de la « séparation » ou plutôt le mur de la honte du régime apartheid construit par les israéliens, mur qui d’ailleurs est illégal, a été reproduit pour les fêtes de Noël, en plein centre de Londres, afin de sensibiliser la population londonienne contre l’occupation injuste que subissent les Palestiniens.

Ce mur érigé dans la capitale britannique a été monté autour d’une paroisse, la paroisse Saint-James qui est un partenaire d’un projet se tenant dans le cadre du festival « Bethlehem Unwrapped ».

Huit mois ont été nécessaires pour que le projet voit le jour, le mur en lui-même n’a nécessité que huit jours de travail. Le révérend de la paroisse Saint-James est satisfait, les fidèles du lieu de culte vont pouvoir ne serait-ce qu’un instant sentir le poids de ce mur qui symbolise toute la tyrannie, tout le non-respect de la condition humaine.

En cela, le révérend Lucy Winkett a donné sa représentation d’un mur « les murs dans le monde entier qui divisent et enferment les peuples, restreignant la libre circulation et contrôlant l’imagination de ceux qui y vivent derrière (les murs). Nous croyons que les ponts et non les murs sont le seul fondement durable de la paix ».

Les ouailles de la paroisse Saint-James ont dû traverser le mur pour rejoindre l’Église anglicane. Pendant leur trajet ils étaient invités à laisser leur soutient au peuple Palestinien en inscrivant sur le mur leur message de solidarité.

Le mur était visible jusqu’au 05 janvier 2014 et avait commencé le 23 décembre 2013. L’opération s’arrête donc aujourd’hui veille de l’Épiphanie pour les chrétiens.

Source : SaphirNews