Pas de McDo pour les colons israéliens

D’après Hamzatou à 11h22 le 29 Juin 2013

McDo a des principes !? Apparemment oui, et là bravo McDo. Le mastodonte américain aurait refusé d’ouvrir une de ses franchises à Ariel, une ville implantée en Cisjordanie. En effet un centre commercial doit y voir le jour et les promoteurs sont venus solliciter des représentants de McDo, mais malheureusement pour eux la firme aurait décliné l’offre au motif qu’ouvrir des restaurants sur des terrains pris aux Palestiniens était « depuis toujours contraire à la politique de la chaîne de restaurants. »

Vous vous en doutez l’État hébreu n’est pas content et plusieurs personnalités politiques, surtout dans le camp des conservateurs, ont réagi en appelant au boycotte de la marque comme les deux parlementaires Ayelet Shaked et Zvulan Kalfa qui sont membres du Jewish Home Party ainsi que le ministre du logement Uri Ariel qui a dit « Ceux qui boycottent devraient savoir qu’ils seront boycottés à leur tour ».

Quant au maire d’Ariel, Eliyahu Shaviro, lui ne s’est pas retenu de dire que la décision de l’Américain était « discriminatoire à l’égard des résidents de la ville » et enfin c’est le groupe extrémiste « MyIsraël » qui s’est chargé de la campagne de dénigrement sur internet avec la parodie du slogan far de McDo.

               

Ariel n’est décidément pas au gout de tout le monde et même a peu près de personne puisque McDo ne serait pas le seul à ne vouloir rien à faire avec cette ville. En effet un groupe d’intellectuels israéliens se frotte au gouvernement conservateur dirigé par Benyamin Netanyahou. Pour rappel en décembre déjà alors que les autorités données leur accord pour la construction d’une université sur les territoires de Cisjordanie, 165 chercheurs et professeurs avaient appelé au boycotte de l’université. La même chose s’est passé lorsque, en 2012, des artistes ont boycotté un centre d’art de la ville, ils étaient une soixantaine d’acteurs refusant de travailler à Ariel pour « ne pas renforcer l’entreprise de colonisation ».

Mais tout ceci n’émoi en rien le gouvernement sioniste qui a repris sa colonisation sauvage, d’ailleurs la municipalité de Jérusalem a annoncé mercredi que 69 nouveaux logements seront construits dans la colonie d’Har Homa à Jérusalem-Est, et encore une fois Israël fait ce qu’il veut même en sachant que le secrétaire d’État américain John Kerry arrivait, pour une nouvelle mission de paix, le lendemain de cette annonce.

Le choix de McDo est respectable mais c’est aussi la politique de McDonald’s Israël depuis les années 80 avec Omri Padan à sa tête qui avait déclaré à cette époque qu’il ne ferait pas d’affaire en Cisjordanie, par ailleurs cet homme est l’un des fondateurs de l’organisation Peace Now. 

Les supermarchés Rami Levy, qui en plus supervise la construction du centre commercial de la ville d’Ariel, n’aime pas que l’on lui refuse et il l’a exprimé au journal Haaretz : « Si c’est sa décision, bonne chance à lui, une foule de concurrents n’attendent que de lui prendre sa place ». Et en effet il y a déjà quelqu’un qui gratte à la porte.. C’est Burger Ranch, un des grands concurrents de McDo Israël, et pour être sûr d’avoir le marché Burger Ranch, joue le jeu du gouvernement israélien en affirmant qu’il ouvrirait un restaurant dans ce centre commercial d’Ariel « pour la gloire de l’État d’Israël ». Ben voyons !!!

Source : France24

Mots-clés : Israël, International