Poitiers : Une enquête ouverte après la découverte d’une banderole islamophobe sur le mur d’une mosquée

D’après Larédac’ à 20h30 le 12 Octobre 2013

La mosquée de Poitiers, déjà ciblée par le groupe d’extrême droite Génération Identitaire, a été « ornée » d’une banderole « Islam Dehors ».

Une enquête pour « incitation à la haine raciale ou religieuse » est en cours après la découverte vendredi d’une banderole proclamant « Islam dehors » sur un mur de la mosquée de Poitiers, déjà investie en octobre 2012 par des militants identitaires, a-t-on appris de sources concordantes. 

Un porte-parole du groupe Génération Identitaire, qui avait revendiqué l’occupation, le 20 octobre 2012, de cette même mosquée, a déclaré « ne pas être au courant » de cette banderole. « Nous n’avons rien à voir », a-t-il déclaré. Selon le procureur de la République de Poitiers, Nicolas Jacquet, il s’agit d’un tissu blanc d’environ 2 mètres sur 2,5, découvert vendredi matin par un imam et sur lequel est écrit en lettres rouges « Islam dehors« .

Elle a été accrochée au troisième étage d’un mur de la mosquée « pas directement visible depuis la voie publique », « vraisemblablement » dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le magistrat. 

Aucune dégradation n’a été constatée sur ce bâtiment toujours en chantier. Une enquête pour « incitation ou provocation à la haine raciale ou religieuse » a été immédiatement ouverte et confiée au commissariat de police de Poitiers, a-t-il ajouté.  « Nous dénonçons cet acte, qui met en péril le ‘vivre-ensemble’« , a expliqué Abdallah Zekri, président de l’Observatoire de l’islamophobie au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

Espérant « que les services de police arriveront à déterminer les auteurs », Zekri a estimé que ce type d’actes « sont en forte augmentation, et on ne peut que les condamner et s’indigner de leur ampleur« . Selon les statistiques officielles, les actes islamophobes ont augmenté de 35% au 2ème trimestre 2013 par rapport au même trimestre de 2012, a-t-il rappelé. Le troisième trimestre « semble encore plus inquiétant », avec désormais une recrudescence des agressions de femmes voilées, y compris d’un simple foulard. 

Source : RTL.fr, LeFigaro
Crédit photo : Charentelibre