Quel est le terme exact ? Conflit israélo-palestinien ou palestino-israélien ??

D’après le Dr Mansour pour TEPA à 10h30  le 05 Janvier 2014

« Les mots en un « sens » ! Mais le fait de dire qu’un mot n’a pas de sens, c’est déjà lui donner le « sens » de ne pas en avoir ! »  …

Nous pouvons lire et entendre ici et là, le sempiternel : le « conflit israélo-palestinien » !
Expression tout à fait étrange… afin d’exposer comment cette expression n’est rien d’autre qu’une gageure…

D’abords revenons sur un pan entier de l’histoire du monde antique : la période« gallo-romaine »,

Jules César (13~14 juillet 100 av. J.C.assassiné le 14 mars 44 en pleine cession du sénat par Brutus.), conquiert la « Gaule chevelue » (nommée ainsi en référence aux nombreuses forêts et plaine agricoles qui recouvraient les Gaules à cette époque) de 58 à 51 avant notre ère (Guerre des Gaules).

Après une longue phase de pacification, la Gaule, intégrera l’Empire romain, est organisée par l’empereur Auguste (27 av. J.-C. – 14 ap. J.C.), ce qui en bouleverserales structures politiques, administratives, sociales et religieuses.

Selon les régions, les milieux sociaux et les époques, l’assimilation de coutumes,techniques, modes de vie et de pensées d’origine romaine est plus ou moins poussée.

Cet apport se mêle à des héritages plus anciens, et contribue à la création d’unecivilisation originale et dynamique : la civilisation gallo-romaine.

Ici notons bien – le « Gallo » et bien avant le « Romain », un rapport de domination de l’Empire Romain sur des nations gauloises

Il y a d’autres exemples comme la période de l’empire indo-britannique ! C’est bien la Grande Bretagne qui occupe et impose son pouvoir (politique, administratif et militaire) sur l’Inde… des guerres Indo-Britanniques.

Pour l’empire colonial Français : il y avait bien l’Indochine Française (1889-1956) ou encore l’Algérie Française (1830-1962).

En 1846 la guerre Mexicanos-américaine… – ici nous vous laissons faire les comparaisons avec une citation actuel – 

– Les Etats Unis, sous la conduite de leur 11e président, James Polk, ont arraché le quart de leur territoire actuel, soit une expansion de près de 50 % par rapport à leur superficie d’alors. Mais cette guerre est restée presque inconnue, même aux Etats Unis, cachée, il est vrai, par l’épisode précédant ce conflit, c’est-à-dire la rébellion des colons américains au Texas, une dizaine d’années plus tôt…

Cette guerre est d’abord le résultat de la politique d’expansion unique dans l’histoire (ou presque) des Etats Unis au milieu du XIXe siècle, c’est-à-dire l’envoi de colons dans une région d’un autre pays, colons qui, de plus en plus nombreux, finissent par demander leur rattachement à l’Union, créent une guerre d’indépendance et finissent, soutenus par les Etats Unis, par gagner la guerre et rattachent leur région au territoire américain. Le Mexique a souvent fait les frais de cette politique, notamment pour le Texas, avec la bataille mémorable de Fort Alamo ,..

Avec ces quelques exemples historique ; on peu se rendre compte que cette expression : « Conflit israélo-palestinien » , n’est qu’un déni et/ou une transformation de la réalité ..

Car jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas la Palestine qui occupe Israël !

Ce n’est pas l’autorité palestinienne qui opprime et humilie les israéliens !

Ce n’est pas l’autorité palestinienne qui contrôle les transferts financiers du gouvernement israélien ! Etc. etc.

Revenons au concret : la véritable expression est le « conflit » Palestino-Israélien …