RCA : Selon l’ONU les exactions dans le pays ne sont pas considérées comme génocide

D’après Larédac’ à 18h06 le 08 Juin 2014

L’ONU a remis un rapport sur les exactions commises en Centrafrique, selon l’organisation il n’y aurait pas eu de génocide. Une simple bagarre ethnique ? Mangez des gens, les coupés en petits morceaux rasés des villages, entièrement désertés de toute la population musulmane. Selon l’ONU, il ne s’agirait que de crimes de guerre.

C’est le Conseil de sécurité qui avait demandé ce rapport afin de faire la lumière sur les crimes commis en Centrafrique. Selon les conclusions des enquêteurs, qui disent avoir des « preuves solides« , il y a bien eu des crimes contre l’humanité qui ont été commis aussi bien de la part des rebelles séléka que des milices anti-balaka. D’accord sur ce point mais les exactions anti-balaka dépassent de très loin celles des séléka, la barbarie de ces hommes a été sans limite jusqu’à manger des corps musulmans, certainement que ces hommes et femmes ont perdu de leur humanité ! Cependant des responsables des Nations unies ont signalé plusieurs fois le génocide ou le nettoyage ethnique mais les rapporteurs, eux, préférent ne pas employer ces termes car pour eux la fuite plus que massive de la population musulmane de RCA n’était qu’une « mesure de protection« .

Un rapport bien loin de la réalité

Beaucoup ont vivement réagi à ce rapport dont Amnesty International qui accuse fortement le rapport ainsi que ses auteurs d’ignorer la terrible réalité et de pas tenir compte que l’exil forcé des musulmans est un fait de guerre voulu par les anti-balaka.

Pour conclure, le rapport accuse le Tchad et le Soudan d’avoir contribué aux violences en soutenant directement ou implicitement les combattants séléka.

Source : RFI, AFP