Russie : Le président du Conseil des muftis a adressé une lettre à Poutine

D’après larédac à 18h53 le 04 Février 2015

Un haut dignitaire musulman a adressé une lettre au Président Poutine pour lui demander d’accepter le port du voile dans les écoles.

C’est en effet hier mardi que le président du conseil des muftis, Ravil Gaïnoutdine, qui est ce que les médias appelle « modéré », a écrit au président Poutine pour lui demander d’autoriser les jeunes filles à porter le foulard à l’intérieur des établissements scolaires.

« Porter un foulard n’a rien d’extraordinaire et ne constitue en rien une provocation vis-à-vis des fidèles des autres confessions » écrit-il dans cette lettre.

Une opinion qui n’est pas partagée que par lui puisque l’ancienne dissidente et militante des droits de l’Homme, Ludmilla Alekceeva, pense la même chose.

Ludmilla Alekceeva est convaincue que le port du voile à l’école n’enfreint d’aucune façon la sainte laïcité, elle a déclaré à l’agence de presse Interfax « les croix pectorales sont également un symbole religieux, et on les porte ouvertement et pas seulement les ministres du culte. Si on interdit pas de porter une croix on a aucune raison d’interdire le voile islamique« .

[Rejoignez-nous sur Facebook pour une information en continue]

La dernière controverse sur ce sujet date de l’automne 2012 où la directrice d’un établissement scolaire situé dans un village de la région de Stavropol (sud-ouest) avait interdit à cinq collégiennes de se présenter dans l’établissement voilées, mettant en avant que le règlement de l’école interdisait le port de signes religieux.

Cette décision avait suscité à l’époque une vive polémique en Russie (qui compte quelque 20 millions de musulmans), les parents des jeunes filles concernées s’etaient alors tournés vers le Parquet local pour contester cette interdiction et le délégué du Kremlin pour les droit des enfants Pavel Astakhov avait jugé qu’elle était « illégale« .

Le Président russe avait lui botté en touche en déclarant qu’« Il faut toujours se comporter avec un grand respect vis-à-vis des sentiments religieux des gens« , tout en rappelant « reste que nous avons un Etat laïc, et nous devons justement nous fonder là-dessus« .

Source : AllianceFr.com