Saint-Étienne-Du-Rouvray : La mosquée Yahya a décidé de ne pas inhumer l’un des assaillants

La mosquée de Saint-Étienne-Du-Rouvray a décidé de ne pas inhumer l'un des assaillants de l'église où le prêtre Jacques Hamel a trouvé la mort, égorgé par des barbares.

La communauté musulmane de Saint-Etienne-du-Rouvray a donc refusé une inhumation dans la ville d'AdelKermiche « pour ne pas salir l'Islam ». La mosquée refuse de l'enterrer dans l'un des deux carrés musulmans de Saint-Étienne-Du-Rouvray. Cependant, ce sera à la mairie de prendre la responsabilité de délivrer ou non la permission de l'inhumer… Un choix épineux l'attend.

Les musulmans stéphanais semblent vouloir ainsi exprimer ainsi leur détachement complet avec ces actes de non sens et qui encore une fois non rien à voir avec les enseignements de l'Islam.

Le responsable de la mosquée Yahya, situé près de la paroisse Sainte-Thérèse, a exprimé des mots forts pour expliquer ce choix, « on ne va pas salir l'Islam avec cette personne« , a déclaré le président de l'association culturelle musulmane stéphanaise, Mohammed Karabila. Poursuivant que la mosquée ne participerait « ni à la toilette mortuaire, ni à l'inhumation » et ce même si celle-ci est demandée par la famille.

Une décision que les fidèles de la mosquée semblent approuvés comme c'est le cas de Khalid El Amrani, 25 ans, qui a déclaré trouver cela « normal » le fait qu'elle ne veuille pas prendre cette responsabilité car « ce qu'a fait ce jeune, c'est immonde,« . Pour le jeune homme « il ne fait plus partie de la communauté« , une phrase lourde de sens pour les musulmans…

Les musulmans invités à participer à la messe en l'honneur du prêtre Jacques Hamel

Plusieurs messes en l'honneur du prêtre ont été annonçées ce week-end partout en France, c'est le cas de la paroisse Sainte-Thérèse (église collée à la mosquée) qui organise une veillée de prières à partir de 20h30 ce samedi 30 juillet. La cathédrale Notre-Dame de Rouen organise sa messe ce dimanche 31 juillet, qui sera présidée par Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen. Et Enfin Bonsecours qui organise une prière à 16h ce dimanche 31 juillet à Notre-Dame de Bonsecours.

Le CFCM a invité la communauté musulmane de France à participer à ces messes. Dans un communiqué officiel, le CFCM appelle « les responsables de mosquées, les imams et les fidèles à rendre visite aux églises qui leur sont proches, notamment à l'occasion de la messe du dimanche matin, pour exprimer à nouveau à nos frères chrétiens la solidarité et la compassion des musulmans de France« , après « le lâche assassinat » du prêtre Hamel par « solidarité » envers leurs « frères chrétiens« .

Sources : AFP, LeMonde, NormandieActu

Photo : AFP