Scandale dans une école maternelle de Joué-Lès-Tours

D’après Larédac’ à 10h30 le 31 Mars 2014

La théorie du genre qui n’existe pas a refait parler d’elle dans une école maternelle de Joué-Lès-Tours où, si les faits qui suivent sont avérés, s’est passé des actes très grave et immoraux à l’égard de deux petits enfants.

En effet, une maîtresse de l’école maternelle aurait demandé à une petite fille et à un petit garçon de trois ans de baisser leurs pantalons, de se toucher réciproquement les parties intimes ainsi que de se faire des bisous !

Le petit garçon traumatisé par ce qu’on lui a demandé de faire a alerté sa maman qui elle-même choquée, ainsi que des centaines de parents, a demandé le jour même des explications mais selon la directrice il n’y a pas d’affaire. Celle-ci continuerait de nier encore aujourd’hui.

La responsable JRE de Joué-Lès-Tours, Dalila Hassan, nous raconte les fait :

Et voici puisqu’on est dans le registre de la théorie fantôme, un reportage de France2 sur ce thème aux États-Unis avec la présentation de deux familles américaines où dans l’une et l’autre l’enfant a « désiré » changer de sexe.