Spiritualité : Comment vivre mille ans et plus ?

D’après Abdelghafour Abou Imane à 16h56 le 05 Janvier 2014

C’est de notoriété publique que d’affirmer que la vie est courte et qu’elle représente pour le croyant l’occasion de collecter des bonnes actions permettant, grâce à la Miséricorde de Dieu, d’accéder à la félicité dans l’Au-delà.

Ainsi, le musulman, se considérant de passage dans ce bas-monde, va sans cesse s’enquérir à chercher la proximité du Très Haut et œuvrer pour remplir sa balance de bonnes actions et s’assurer son salut, ce qui constitue la finalité de son existence.

Il a dit vrai celui qui a dit que la vie passe aussi vite qu’une heure et que la sagesse est de consacrer cette «  heure » à l’adoration (dans la globalité du terme, c’est-à-dire tous les actes de bien qui sont faits uniquement pour Allah).

Soucieux de générer un maximum de « profits » dans le sentier du bien (hassanats), nous allons donc en permanence rechercher leur multiplication pour nous apporter une récompense, et ce même après notre mort.

D’où la question : «Comment  vivre mille ans et plus ?»

Bien entendu, la réponse n’est pas un élixir miracle de jouvence permettant d’allonger nos vies.

La réponse réside dans un hadith de notre Bien Aimé Prophète (sws) : « Celui qui institue en Islam une bonne coutume, a sa récompense et celle de tous ceux qui agissent selon elle après lui, sans que cela diminue rien de leur propre salaire. De même que celui qui institue en Islam une mauvaise coutume en supporte le péché ainsi que celui de tous ceux qui agissent après lui selon cette coutume sans rien diminuer de leur propre péché » (Rapporté par Muslim).

Ainsi, agir, œuvrer, faire preuve d’initiative dans les ouvres pies, à la lumière du Coran et de la Sunna, nous apporte la récompense divine de nos actions mais également celle de ceux qui nous aurons imités en ce sens, même après notre mort.

Imaginez-vous que nous pourrons, lors du séjour dans notre tombe, recevoir des hassanats qui viendront s’inscrire dans notre Registre (Livre) !

En effet, Le Prophète (sws) a dit aussi à ce propos : « celui qui montre la voie d’une bonne action a l’égal du salaire de celui qui la fait » (Rapporté par Muslim).

Au regard de ces affirmations, on peut légitimement s’interroger sur la manière d’acquérir de tel profits. Pour cette raison, vous trouverez une liste (non exhaustive et non hiérarchisée) d’idées pouvant nous être profitables en la matière :

  • Enseigner la science (utile) aux autres : ce peut être le Coran, les sciences religieuses (ou non) etcEn pratique, cela peut se traduire par l’écriture douvrages, la tenuedes conférences ou de sessions d’enseignement… Ce degré n’étant pas à la porter de tous puisqu’il est impératif d’avoir appris avant d’enseigner, il est possible d’œuvrer selon son niveau : donner un conseil, rapporter une parole pieuse à ses amis, sur les réseaux sociaux…Une autre forme de ce bien peut également résider dans le financement des études d’un étudiant. Ils sont en effet nombreux à se lancer dans des apprentissages divers et à avoir des besoins financiers importants.
  • Pour les personnes mariées, qui ont ou souhaitent avoir des enfants, formuler l’intention qu’ils soient pieux et œuvrer à ce qu’ils reçoivent la meilleure des éducations, basée sur les principes de l’islam. Ainsi, toutes leurs bonnes actions viendront s’inscrire dans leur balance ainsi que celles de leurs parents. Pour ceux qui n’ont pas encore d’enfants ou ne peuvent en avoir, formulez également cette intention car Allah récompense aussi sur les intentions sincères et Il peut accorder toute chose par Sa Volonté. Enfin, ayez toujours à l’esprit que Notre Bien Aimé (sws) a indiqué que le degré du musulman s’élève au Paradis en raison d’un enfant qui fait des invocations de pardon pour lui.
  • Offrir des Coran à des musulmans, des mosquées, faire cadeau d’ouvrages utiles et variés (religieux, scientifiques…). Par ce biais, chaque information que les destinataires de ces présents auront apprise sera source de hassanats et s’ils transmettent de ce qu’ils ont appris à d’autres, nous en aurons également une part de récompense. Au passage, les présents renforcent l’amour fraternel !
  • Construire une mosquée ou participer à sa construction. Dans un célèbre hadith, le Prophète (sws) a dit que celui qui construit une mosquée pour Allah, Allah lui construit une maison au Paradis. Bien entendu et comme pour tout acte, la condition sine qua non est que l’action soit accompagnée d’une intention sincère pour la seule satisfaction d’Allah. Participer à la construction d’une maison de Dieu, aussi minime puisse être la contribution, permet de bénéficier d’une récompense du Très Haut pour toutes les sortes d’adorations réalisées en les lieux ! Une petite astuce complémentaire : si vous avez connaissance de plusieurs projets de constructions et que vous disposez d’un budget à cet effet, répartissez-le de manière à prendre part à chacun d’entre eux. Ainsi, vous pourrez bénéficier de la récompense des œuvres pie de chacune des mosquées !
  • Faire parvenir de l’eau à ceux qui n’en ont pas : en creusant des puits, acheminer l’eau vers les villages et lieux qui en ont besoin. Il est possible de recourir à des associations humanitaires qui dirigent ce type d’actions et s’associer à d’autres personnes pour réaliser ce genre de projet qui a vraiment une grande importance auprès d’Allah. Nous pourrons ainsi prétendre à la récompense Divine pour chaque être humain et chaque être vivant qui profitera de cette eau.

  • Parrainer des orphelins ou s’inscrire dans des projets à leur destination : construction d’orphelinats, prise en charge financière des frais de scolarité, de santé… En bref, leur apporter le confort que nous souhaitons à nos propres enfants !
  • Participer activement aux projets d’écoles musulmanes, plus particulièrement dans notre pays où nous manquons cruellement de ces établissements qui « construisent » les générations de demain !
  • Venir en aide à nos frères et sœurs qui souffrent dans le monde entier : les besoins sont nombreux, très nombreux de part l’actualité à laquelle nous assistons quotidiennement dans le monde. Nous ne pouvons rester passif et indifférents et avons une obligation : agir, par les moyens à notre portée : dons d’argent, de vêtements, invocations etc.

Bien entendu, il ne s’agit que de quelques pistes de réflexion qui ne sont pas exclusives.

L’idée principale de ce post est de s’interroger sur notre manière d’œuvrer dans le bien et de ne pas omettre que nos actions peuvent potentiellement nous apporter un salaire de la part de Notre Seigneur après notre mort, à charge pour nous d’y réfléchir. 

A tout à chacun de faire son choix et de s’engager à agir, agir et encore agir, donner, toujours donner, pour mieux recevoir.

Qu’Allah nous aide à faire le bien et à s’éloigner du mal et qu’Il nous fasse tous entrer au Paradis par Son Immense Miséricorde ! Amin Amin Amin.