Syrie : Des fiefs de l’EI bombardés, 40 civils, dont sept enfants, tués

D’après Larédac à 10h11 le 26 Décembre 2014

Près de 40 civils, dont sept enfants, ont péri dans des raids aériens de l’armée syrienne sur deux villes tenues par l’état dit « islamique » dans le nord du pays, selon un nouveau bilan établi vendredi par une ONG.

Ces frappes ont frappé jeudi les villes d’Al-Bab et de Qbassine dans la province septentrionale d’Alep, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui avait rapporté un premier bilan de 21 morts.

« Au moins 37 civils, dont sept enfants, trois adolescents et deux femmes, ont péri dans ces raids de l’armée de l’air syrienne« , a précisé l’ONG, ajoutant que des dizaines de blessés se trouvaient dans un état grave.

L’EI, qui contrôle de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie, est visé par des raids aériens de l’armée syrienne d’une part et de la coalition dirigée par les Etats-Unis d’autre part notamment dans le nord de la Syrie. En Syrie, le groupe extrémiste combat à la fois le régime, les rebelles et les Kurdes.

Jeudi, une soixantaine de combattants de l’EI, designés de « jihadistes » ont été tués dans des combats contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie, selon l’OSDH.

Source : avec Afp, Agence sana, OSDH