Théorie du genre ou le nouveau poison du gouvernement

D’après Larédac’ à 16h54 le 23 Janvier 2014 [mise à jour à 21h53 le 23 Janvier]

Ces derniers jours on entend beaucoup parler de la théorie du genre, l’information circulant sur la toile concerne le plus souvent l’école donc nos enfants ! Mais cette théorie va plus loin que l’école elle concerne tous les aspects de notre société.

Le mariage pour tous n’avait que pour but d’imposer à toute la société la théorie du genre en abolissant toutes différences entre les sexes. Le nouveau plan social proposé par le gouvernement et dévoilé par Najat Vallaud-Belkacem qui voudrait, entre autres, taxer les femmes au foyer fait partie aussi de cette théorie perverse.

Le but de tout cela est d’effacer les valeurs familiales traditionnelles ainsi que les valeurs sociales, le but final est une pensée imposée et unique !

Dans une vidéo d’un peu plus de 30 mn, Patrice André, juriste et essayiste spécialiste en droit public, nous éclaire sur ce concept qui n’est pas si nouveau.

Certes certains vont se dire encore un soi-disant complot et que l’on voit le mal partout et d’arrêter de croire que le gouvernement nous veut du mal mais notre gouvernement nous a prouvé jusqu’ici qu’il en était capable avec son combat contre l’Islam menant à une islamophobie décomplexée, avec la création du « problème » Dieudonné, avec les tours de passe-passe avec la justice quand un jugement ne leur convient pas (preuve en est l’affaire Dieudo et la saisie du Conseil d’État pour interdire son spectacle alors qu’un tribunal l’avait autorisé ou plus récemment ce jeune agent de sûreté licencié à cause de l’abus de pouvoir d’un Préfet zélé), mais aussi l’étouffement de la révolution des bonnets rouges, avec aussi la laïcité à deux vitesses (il y a peu un procès a été reporté pour cause de Shabat), et bien d’autres choses encore.

En ce qui concerne l’école, un appel a été fait pour une journée de retrait de l’école de nos enfants demain 24 janvier, pour rappel la théorie du genre prévoit, en maternelle, de mettre en place des cours d’éducation sexuelle avec démonstration ! Pour plus d’information sur ce sujet : http://jre2014.fr/

Il n’y a pas que l’avenir de nos enfants qui est enjeu mais tout stratège sait que cela passe par eux, si vous voulez changer les mentalités rien de mieux que de mettre ses idées le plus tôt possible dans les têtes !

Une autre chose qui dérange encore la réforme est la possibilité, pour l’instant, de pouvoir donner l’enseignement scolaire à ses enfants à domicile. Mais certains parlementaire comme Mr Hugues Portelli, ont fait une proposition de loi visant à limiter la possibilité d’instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d’incapacité. (voir ici)

Pour légitimer leur demande, ils affirment que « des buts de la scolarisation de l’enfant est sa socialisation. Celle-ci nécessite une éducation qui ait une dimension collective, qui lui permette de découvrir la diversité des conditions et des cultures des enfants de son âge et de rendre son développement plus harmonieux.« 

Le sénat n’a pas suivi l’homme politique d’UMP et ses amis, en rappelant que ces enseignements sont sous la tutelle de l’Éducation nationale (voir réponse ici)

Et pour finir si vous croyez que vos enfants vous appartiennent en ce bas-monde, hé bien la sénatrice L. Rossignol tiens à vous dire que non ! « Les enfants n’appartiennent pas à leurs enfants mais à l’État…..« 

Source : LesEnfantsd’Abord, Twitter I&I, Youtube