Timeline photo : Des femmes s’approvisionnent en eau dans un camp de réfugiés

D’après Larédac’ à 17h38 le 29 Juin 2014

Des femmes irakiennes s’approvisionnent en eau dans un camp de réfugiés temporaire à Aski kalak servant d’abri aux victimes fuyant les violences dans le nord de l’Irak. Photo de Karim Sahib / 27-06-2014 AFP

« Ceci n’est pas un monde

Mais une bande de pays

Ceci n’est pas l’humanité

Mais une poignée de sociétés

Ceci n’est pas une patrie

Mais des atomes de sable

Celui-ci n’est pas un homme

Mais des gouttes de sang

Ceux là ne sont pas vivants

Ni morts non plus

Ceci n’est pas une mer

Mais un cimetière d’eau

Toi-même

Tu n’es pas toi

Puisque tu es moi »

هذا ليس عالماً

إنما شلة بلدان

هذه ليست بشرية

إنما حفنة مجتمعات

هذا ليس وطناً

إنما ذرات تراب

هذا ليس إنساناً

إنما قطرات دماء

هؤلاء ليسوا أحياءً

لكنهم ليسوا أمواتاً

هذا ليس بحراً

إنما مقبرة ماء

حتى أنتِ

لستِ أنتِ

لأنكِ أنا

Muniam al Faker est un homme de théâtre, romancier et poète iakien. Il a dû quitter son pays en 1979. Il s’est réfugié à Beyrouth où il a écrit ses premiers poèmes. En 1982, suite à l’invasion israélienne, il a dû quitter le Liban pour la Syrie. Il vit à Copenhague depuis 1986.