Timeline photo [Insolite] : De la musique contre les bombes

A Bagdad, juste après un attentat, le musicien Karim Washi s’est assis au milieu des débris pour jouer du violoncelle.

*************

Le poète, écrivain et homme de théâtre irakien Salah Al Hamdani, né à Bagdad en 1951, vit en exil en France depuis plus de vingt-cinq ans, après s’être opposé au régime de Saddam Hussein ainsi qu’à l’occupation anglo-américaine de l’Irak.

Lorsqu’il invoque Bagdad comme l’être de chair qu’il aime ; ou encore dans les nombreux poèmes en hommage aux morts, aux résistants, aux sacrifiés :

« Alors qu’il y a le ciel

la pluie

et le bruit

d’un corps qui s’écroule

sous la terre humide sous le regard de la lune

personne ne sait où va le mort

personne ne sait où vont les mots »