Timeline photo : Un pêcheur de Gaza

D’après Larédac’ à 18h33 le 31 Mai 2014

Un pêcheur palestinien de retour de la pêche à Gaza. Photo de Mohammed Abed / 29-05-2014 AFP


L’été à Gaza –  Poème de Ziad Medoukh, à  Gaza, le 3 jullet 2011

« L’été à Gaza commence très tôt

C’est un été précoce

C’est un été particulier,

Un été différent

De celui de la Cisjordanie

Et du reste du monde.

L’été à Gaza est unique

C’est un été chaud, très chaud

Chaud de la chaleur humaine des gens d’ici.

Un été rude, un été âpre.

Les températures montent sous le soleil.

Du soleil, du soleil

Beaucoup de soleil,

Que du soleil à Gaza !

Un soleil généreux pour les Gazaouis..

Gaza elle-même est un soleil !

En cette saison, le soleil danse

Plus que pendant les autres saisons

Et pendant que le soleil danse,

La terre chaude et patiente

Résiste contre le silence

Comme résiste la population gazaouite.

Il est magnifique l’été à Gaza :

Ses soirées sont très longues

Elles durent jusqu’à l’aube

Une aube fraîche, si fraîche !

C’est la fraîcheur des gens d’ici

Des gens qui continuent de vivre

Même avec peu de choses,

Peu de lumière

Même avec peu d’électricité

Peu d’eau,

Peu de moyens,

Et beaucoup de souffrance.

Mais les étoiles qui recouvrent le ciel

Illuminent tout Gaza,

Lui donnent toute leur lumière.

Elles tentent de briser l’obscurité

De ce morceau de terre enfermé

Par la seule volonté d’un occupant

Par la cruelle volonté d’un occupant.

Avec l’été, Gaza souffle

Gaza respire

Gaza vit

Les paysans déploient leurs efforts

Et les arbres reverdissent

Et les arbres fleurissent

Et ils portent tôt ces fruits

Qui affluent sur les marchés,

Comme les célèbres raisins de Gaza.

Notre été est très beau

Il marque les esprits

De son ciel bleu

De ses nuits pleines d’étoiles,

Des étoiles qui chevauchent l’horizon

Et qui éclairent et le ciel, et la mer

Et la terre

Ce sont les étoiles de Gaza

Les étoiles de la vie

Les étoiles de la paix.

Chez nous, l’été semble éternel

On s’éveille dans la lumière