Timeline photo : Une rue en ruine dans le voisinage d’Alep en Syrie

D’après Larédac’ à 09h45 le 09 Mars 2014

Une rue en ruines et en flammes à Sukkari, dans le voisinage d’Alep dans le nord de la Syrie

Photo de Baraa Al-Halab / AFP vendredi 7 Mars 2014

« J’ai languis des exigences de la vie, et qui vit quatre vingt ans, c’est certain qu’il languit 
Je sais le lot d’aujourd’hui et d’hier avant lui, mais ce que demain sera, je n’en suis pas instruit 
J’ai vu la mort sévir comme une chamelle la nuit, tuant par ci , par là , et le « chanceux » vieillit
Celui qui sur des choses manque de diplomatie, il sera mastiqué , et piétiné à l’envi 
Celui qui , n’importe où, place sa bonté elle le fuit, et qui craint l’insulte sera insulté 
Celui qui a un avantage, le cache à autrui, on le haïra en société, et il sera maudit
Celui qui tient parole et son cœur s’assagit, du calme du bienfait, ne sera point honni 
Celui qui craint la mort, elle l’aura sûrement, même si par échelle, il grimpe au firmament 
Celui qui place le bien en mauvaise destinée, il reviendra en mal, et il sera indigné 
Celui qui, par les armes, ne défend sa cité, sera détruit, et qui traite bien sera maltraité 
En tout ami il faut voir, son ennemi juré, et qui ne s’honore pas sera déshonoré 
Et quel que soit ton vice, enfoui et méconnu, crois-tu le bien cacher, sera bien reconnu 
A rester admiratif devant tant de gens muets, leur valeur, plus ou moins, dépend du parler 
La langue est notre moitié, le cœur, le restant il ne reste que l’aspect, la chair et le sang …. »

Zoheir Ibn Abi Salma est un de plus grand poète arabe d’avant l’islam né en 530 Ap. J.C. près de Yatrib (Médine) et mort vers 627 de l’ère chrétienne à l’âge de 97 ans (Donc contemporain de Mohammed (SAW).

Cet extrait est une belle leçon de morale et surtout une belle leçon de créativité à un âge aussi avancé, Zoheir Ibn Abi Salma avait 80 ans ! 

Plusieurs de ses Poèmes furent suspendue sur la Kaâba (à la Meque) ; les Fameux   Mu’allaqat (Tissus ou peaux, où les poèmes étaient écrient (peints) ou cousues en Lettres d’Or)