Tract islamophobe distribué à Libourne

D’après Hamzatou à 23h10 le 13 Juillet 2013

Des faux tracts ont été distribué à près de 200 familles dans la nuit de mardi à mercredi 10 juillet dans le quartier Hôpital dans la ville de Libourne, quartier où se trouve une mosquée, cette affaire est similaire à celle de Talence près de Bordeaux en 2011 où des faux tracts du maire Alain Cazabonne avaient été distribués pour briser le projet de construction d’une mosquée dans la ville.

Pour les faux tracts de Libourne ils ont été soi-disant envoyé par la mairie de Libourne, ces chiffons été estampillés du logo de la mairie avec pour titre « information municipal » et à l’intérieur les habitants ont été encouragé à ne pas boire ni manger dans la rue, à ne pas sortir leur chien, de ne pas se garer aux alentours de la mosquée le jour de la grande prière c’est-à-dire le vendredi, de ne pas cuisiner de porc afin de faciliter « l’intégration républicaine des musulmans », les femmes aussi ont eu le droit à leurs recommandations puisqu’elles étaient conviées de porter une « tenue décente, surtout avec l’arrivée de l’été », afin de leur « faire toute la place qu’ils demandent ».

Mr le maire n’a pas aimé cette plaisanterie de mauvais goût, en effet le maire socialiste de Libourne Philippe Buisson a immédiatement envoyé aux  200 familles un contre-courrier pour le faux tract. Le maire a porté plainte pour « contrefaçon, usurpation d’identité et incitation à la haine raciale ». Philippe Buisson s’est attristé de cette « méthode d’un groupuscule qui tente d’exister dans un contexte de Ramadan et de préparation des élections. On est dans un moment de libération de la parole xénophobe et raciste ».

Source : SaphirNews

Mots-clés : Islamophobie