Turquie : Le voile s’invite au Parlement turc… Une premiere depuis 1999

D’aprés Larédac’ à 10h00 le 01 Novembre 2013

Les députées Nurcan Dalbudak (au centre) et Sevde Beyazit Kacar (à droite) se sont présentées avec deux de leurs collègues voilées au Parlement turc. Umit Bektas/Reuters


Elles sont au nombre de quatre à avoir pris le courage de venir voilée, quatre députées turques du Parti de la justice et du développement (AKP), formation islamo-conservatrice du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, se sont présentées voilées jeudi au Parlement. 

Selon les propos recueillis par Reuters Nurcan Dalbudak, une des élues venue voilée a dit « nous allons assister au début d’une ère importante, et nous jouerons un rôle moteur, nous serons des porte-drapeaux, c’est très important ». Les partisans de l’Islam politique saluent la performance et invoquent les libertés publiques.

Bien sûr cet affront n’a pas laissé indifférent les élites laïques, pour lesquelles le voile est une offense au travail de Mustafa Kemal Atatürk, créateur de la république turque d’aujourd’hui. En effet le principal Parti de l’opposition laïque CHP, le Parti républicain du peuple, a annoncé qu’il contesterait l’initiative des quatre femmes alors qu’aucun texte n’interdit le port du voile au Parlement.

Dilek Akagün Yilmaz, députée CHP, a dit « tous nos membres sont d’accord pour dire qu’il s’agit d’une exploitation de la religion par l’AKP » et a ajouté « nous ne resterons jamais silencieux face à des actes visant à éliminer le principe de la laïcité ».

Un autre député influent du même parti, Muharrel Ince, a dit pendant une séance pour le moins sous tension que « le pouvoir ne se rappelle de la religion que lorsque des élections se profilent à l’horizon » et un autre d’enchérir « qu’allons-nous faire si des députées se présentent dans la salle avec une burqa ?. »

La dernière fois que la Parlement turque a vu une femme voilée dans son sein c’était en 1999, une députée avait « osé » se présenter la tête couverte, son nom Merce kavakci, les réactions avaient été démesuré et immédiate. Par exemple le Premier ministre de l’époque, Bülent Ecevit, avait dit « ce n’est pas l’endroit pour défier l’État. Informez cette femme qu’il y a des limites » tandis que le reste de l’hémicycle criait avec rage à la députée de quitter les lieux sur le champs.

Les députés traumatisés par cette intervention, la séance avait été ajournée et Mme Kavakci avait été déchue de sa nationalité turque, sous prétexte qu’elle avait caché aux autorités qu’elle était aussi de nationalité américaine. 

L’annonce des quatre députées survient alors que l’AKP vient de lever il y a quelques semaines à peine l’interdiction du port du voile dans les institutions publiques dans le cadre d’une réforme des libertés publiques.

M. Erdogan a pour sa part demandé aux parlementaires de respecter la décision de leurs quatre collègues. « Il n’y a aucun règlement au Parlement qui l’interdise et chacun doit respecter la décision de nos soeurs sur ce sujet », a-t-il dit. « Elles ont été élues par la nation et elles représentent la nation devant le Parlement. »

Source : L’Orientlejour, reuters, euronews.

2 comments

  • @Promo4muslim

    Wa alaykoum salam wa rahmatoullah wa barakatou, wa fik ! Et merci à toi de nous avoir lu ! Diffuse si tu aimes 🙂 et bonne continuation in sha Allah tn ou votre concept est genial ! On a le même chez nous 🙂

  • Salam aleykoum wa rahmatu Allah,

    Al hamdouliAllah ça fait plaisir à voir. Merci pour votre article. Fraternellement,

Comments are closed.