Un jeune homme condamné pour l’agression de deux jeunes femmes voilées

D’après  larédac’ à 18h23 le 13 Mai 2014

L’été dernier, les actes islamophobes concernant surtout les femmes musulmanes voilées avaient pris des proportions inquiètantes. Deux jeunes femmes de Reims ont connu une de ces situations traumatisantes le 2 juillet 2013 où un automobiliste de 28 ans s’était acharné sur elles alors qu’elles se promenaient tranquillement dans la ville.

Une plainte avait été déposée en décembre dernier, le jugement suivant cette plainte avait vu l’automobiliste ressortir tranquillement du tribunal correctionnel de Reims sans aucune sanction.

Outré de cette injustice et certainement sur les conseils du Comité 15 mars et Libertés ainsi que d’autres associations qui ont apporté leur soutien aux jeunes femmes, celles-ci n’ont pas abandonné leur combat et ont donc décidé de porter cette affaire devant la chambre des appels correctionnels.

Cette décision a été bénéfique car la cour d’appel, elle, n’a pas retenu la déposition du jeune agresseur prétendant ignorer la gravité des propos exprimés à l’encontre des jeunes femmes.

En effet, le tribunal a déclaré « le prévenu a employé une expression visant à injurier une personne au seul motif de son origine, son appartenance vraie ou supposée à une nation, une race ou une religion, qui lui cause nécessairement un préjudice moral.« 

Le prévenu a donc été condamné à « un mois de prison avec sursis ainsi que 400 € en réparation du préjudice moral chacune et 500€ en application de l’article 475-1 du code de la procédure pénale. »

Belle victoire pour ces jeunes femmes et un exemple pour toutes celles qui ont eu la malchance de tomber sur ce genre de personne croyant pouvoir malmener des gens en toute impunité.