Une adolescente victime d’agression islamophobe à la gare RER Denfert Rochereau

D’après Hamzatou à 21h43 le 13 Septembre 2013

Le CCIF nous rapporte une agression qui a lieu jeudi 12 Septembre sur le quai du RER station Denfert Rochereau sur une jeune soeur voilée en allant à son lycée. Un homme s’en est pris violemment physiquement et verbalement à la petite adolescente de 15 ans. Voici l’article du CCIF :

Jeudi 12 septembre 2013, comme tous les matins M, âgée de 15 ans, attend son train sur le quai du RER station Denfert-Rochereau pour se rendre au lycée.

C’est à ce moment qu’un homme saisit violemment le bras de la jeune élève en l’injuriant.

« L’agresseur, de type européen, de grande taille et âgé d’une trentaine d’années est déterminé, la jeune lycéenne porte le voile, il veut la pousser sur les rails…

Il poursuit donc en l’insultant et en proférant des menaces : «toi et ton Mohamed, t’as rien à faire ici…retourne dans ton pays! ».

L’assaut est soudain et brutal…quant à la jeune fille, elle est terrorisée mais elle parvient à se dégager. »

Des témoins ont assisté à la scène, mais personne n’est intervenu pour lui venir en aide.

Traumatisée, la jeune lycéenne bénéficie actuellement d’un suivi psychologique.

C’est affaire est d’une extrême gravité…Il y a eu tentative d’homicide volontaire en raison de l’appartenance religieuse.

La jeune fille et sa famille ont porté plainte au commissariat.

Une enquête criminelle est actuellement en cours et la police a demandé à la RATP la saisie des bandes vidéos.

Le CCIF suit de près cette affaire, et a d’ores et déjà apporté son entier soutien ainsi que son assistance juridique à la famille.

Cependant cette agression lâche, sexiste et islamophobe démontre une fois de plus que désormais les femmes, et même les jeunes filles identifiées comme musulmanes ne sont plus en sécurité.

Voilà encore une fois l’exemple de l’acharnement médiatique sur la communauté musulmane, ce qui change aujourd’hui c’est la facilité à laquelle les personnes lambda lâchent leur frustration islamophobe. Leurs actes deviennent de plus en plus violents mais pas assez pour les autorités jusqu’à ce que cette dérive cause la mort d’une victime. Victime de cette haine montée par l’État et ce jour-là ils diront qu’ils ne comprennent pas comment cela a pu arriver. La french touch quoi !

Source : CCIF

Crédit photo : CCIF