Une agent de sécurité d’un aéroport suédois a tenté d’arracher le voile d’une passagère

D’après Laréadac’ à 18h44 le 04 Avril 2014

Une femme musulmane suédoise a été violement pris à parti par le personnel de sécurité dans le petit aéroport d’Arvidsjaur situé dans le Nord de la Suède. Une agent de sécurité un peu trop zélée a tiré sur son hijab en public, alors que celle-ci avait proposé de l’enlever à l’abri des regards indiscrets.

Saama Sarsour a déclaré au journal Svenska Dagbladet  « l’agent m’a demandé : « Qu’est-ce qu’il y a sous votre tête ? » et ceci juste après le passage du détecteur de métal qui s’était mis à sonner.

C’est à ce moment que Saama Sarsour a demandé de pouvoir retirer son foulard. La gardienne a répondu qu’elle devait d’abord balayer le reste de son corps… Saama Sarsour a réitérer sa demande de pouvoir enlever son foulard dans une autre pièce et pas en public. 

C’est là que la femme s’est abandonnée à la violence, sous le regard des centaines de passagers en tentant d’arracher le voile de Saama Sarsour.

« J’étais totalement choquée » a-t-elle déclaré. 

Sarsour, fonctionnaire sans problème pour l’agence de sécurité sociale de Skatteverket, a subi un double choc lorsqu’elle a voulu porter plainte puisque la police a tout simplement refusé d’enquêter en décidant rapidement de ne pas faire suite à cette affaire de violence caractérisée et de harcélement.

L’Aéroport, par le biais du CEO Ralf Lundberg, a réagi à cet événement en répondant à la question sur le fait si oui ou non son personnel avait été formés sur le respect et s’il devait prendre en compte les considérations religieuses. La direction a simplement déclaré : « Ils ont fait leur travail. Ils ont tous été formés afin de s’assurer que personne ne transporte des objets dangereux pour la sécurité« . En clair, il cautionne ce genre d’action à caractère sans équivoque d’islamophobie.

La plus grande compagnie aérienne en Suède, Swedavia, a déclaré qu’il a été nécessaire que les fouilles des passagers devaient être effectuées discrètement et non à la vue de tous… : « Il est dit dans le Code pénal, que la fouille doit avoir lieu dans la «solitude», c’est pourquoi nous avons des piéces séparées pour cela« , a stipulé le porte-parole de Swedavia ; Klas Nilsson.

D’autres experts de l’aviation civile, on précisait que le personnel de l’aéroport doit faire preuve de souplesse et doit répondre aux souhaits du client tant qu’il était dans les règles.

Source : Svenska Dagbladet, Islamophobia-Watch.com