Une association musulmane appelle à rencontrer les musulmans lors d’un dîner à domicile

Un poster de l’artiste français Combo photographiée le 8 mai 2015 portant un message de coexistence des différentes religions, utilisant des symboles des confessions musulmane, juive et catholique (AFP/Joel Saget)

Beaucoup d’initiatives sont apportées par la Oumma pour essayer de montrer le vrai visage de l’Islam et pour tenter ainsi de contrer cette montée islamophobe qui ne semble pas perdre de vitesse. Des Corans ont été distribués dans la rue, des roses offertes aux passants, etc… Des belles initiatives venant de différentes obédiences islamiques.

Aujourd’hui, l’AFP, nous apprend que lundi l’association religieuse Ahmadiyya a annoncé aussi son initiative pour faire reculer l’islamophobie… Elle a lancé l’idée de dîner avec une famille musulmane, c’est à dire qu’il est demandé aux musulmans de France de recevoir à leur domicile des personnes qui ne partagent pas forcément notre croyance et ainsi peut-être « vaincre les extrémismes« . Pour l’association, cette action « est nécessaire et primordiale pour combattre (…) les extrémismes« . Elle fait écho à une campagne similaire au Canada et apparemment reprise par le Québec.

L’appel lancé sur son site internet stipule que l’association Ahmadiyya de France recherche des musulmans désireux d’ouvrir ses portes à son voisinage. Ceux qui seraient d’accord pourront ainsi « expliquer ce qu’est l’Islam réellement et tel qu’ils le vivent tous les jours« . Le même appel est aussi lancé aux « personnes ou familles qui ne sont pas de confession musulmane et qui souhaitent participer à un dîner ou un apéritif au sein d’une famille musulmane« . Les candidatures sont pour le moment situé sur la région parisienne et restent ouvertes jusqu’au dimanche 26 avril.

Fondée en 1889 par Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad en Inde, la communauté islamique Ahmadiyya est une branche minoritaire et réformiste de l’Islam. La secte Ahmadiyya se dit être la renaissance des valeurs spirituelles ainsi que morales de l’Islam. Elle est présente dans 204 pays, en Afrique, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie, Australie et l’Europe.

Mais les adeptes de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad sont très souvent victimes de persécutions de la part de la majorité de la Oumma qui les considère comme des hérétiques (plus particulièrement au Pakistan, en Indonésie, au Bangladesh, ou ailleurs en Asie), et pour cause l’homme à la base de ce mouvement se proclama être le réformateur des derniers temps (le Messie mais aussi l’Imam al Mahdi) dont la venue a été prophétisée par le Prophète Muhammad (Salla Allahou alayhi wa Salam).

Source : AFP, LeParisien