Une jeune fille agressée et balafrée par deux hommes aux crânes rasés

D’après Hamzatou à 12h56 le 13 Août 2013 

                   

Les actes islamophobes en France se ressemblent et continuent et sont chaque jour de plus en plus violents. Après toutes les affaires de ces derniers mois et plus récemment la petite salle de prière de Lesparre-Médoc dégradée deux fois en quatre jours mais aussi l’arrestation de ce malade mental de surcroît militaire qui voulait, dans sa folie haineuse et meurtrière, s’attaquer à la communauté musulmane de Lyon le jour de l’aid ! 

Nous apprenons aujourd’hui qu’hier une jeune soeur a subi les pulsions raciales viscérales de deux individus aux crânes rasés. Les faits se sont passés à Trappes dans les alentours de 17h30/18h00 lorsque la jeune fille s’est fait attaquer verbalement par ces deux individus encore une fois des plus courageux. Ces faits ont été relaté par I&I : 

« Alors qu’elle est à peine sortie du bâtiment, S. remarque une clio noire avec deux individus aux crânes rasés à l’intérieur. Elle n’y prête que très peu d’attention.

Elle marche quelques mètres quand elle entend des insultes islamophobes et racistes, n’y prêtant pas attention et en communication téléphonique avec une amie, elle ne remarque pas les deux hommes qui se précipitent sur elle et lui arrachent son voile, lui promettant de lui faire regretter sa tenue dans un pays qui n’est pas le sien et sa religion.

En moins d’une seconde, la jeune fille est maîtrisée et tirée dans une ruelle très peu fréquentée. 

Les cris étouffés par les mains d’un agresseur n’y changeront rien.

C’est alors que le pire arrive, jetée au sol, et solidement tenue, de quoi avoir de gros hématomes sur les bras, la jeune femme est balafrée à plusieurs reprises sur la joue et la gorge. 

C’est un cycliste passé par là qui lui a peut être sauvé la vie, en voyant ce dernier, les agresseurs décident de prendre la fuite à toute vitesse.

La jeune femme terrifiée se relève rapidement pour rejoindre ses amies qui l’attendent à quelques pâtés de maison.

C’est arrivé devant ces dernières au quartier Léo Lagrange qu’elle s’effondrera.

La police arrivée quelques minutes après a juste le temps de prendre le signalement des deux individus avant que les pompiers ne l’emmènent aux Urgences de l’hôpital de Trappes.

C’est à l’hôpital de Trappes qu’Islam&Info a retrouvé la soeur ainsi que sa famille auprès d’elle.

Demain à la première heure, le père et sa fille reposée iront déposer plainte afin que justice soit rendue. »

Il est grand temps que la Oumma prenne conscience du danger qui survole sa tête bien sûr ce sentiment d’islamophobie ne se ressent pas partout pareil mais n’attendez pas que cela arrive chez vous ! Protégez-vous les uns les autres, ne laissez pas vos femmes et vos filles sortir seul même là où vous vous dites qu’il n’y a pas de danger. Pratiquez des arts martiaux ou du self défense car si nous, nous ne préparons pas…. eux le font. Mais n’oubliez pas que la paix et meilleur que la guerre.

Source : I&I